Je suis retraité : est-ce que je bénéficie de Sévéane? Comment faire pour en bénéficier?

A partir de 2022, tout nouveau retraité bénéficie du réseau Sévéane.

Si vous êtes parti à la retraite avant 2022, vous êtes dans l’une des situations suivantes : soit vous n’avez pas choisi de réseau, soit vous avez choisi Itelis ou Santéclair, soit vous avez choisi Sévéane.

Pour connaître votre situation, il suffit de regarder votre carte de tiers payant. Si vous bénéficiez d’un réseau, son logo apparaît au dos de la carte.

Si vous n’avez pas de réseau et souhaitez choisir Sévéane, ou si vous avez Santéclair ou Itélis et souhaitez passer à Sévéane, il faut faire un mail au BCAC en septembre pour une prise en compte en janvier suivant (sur votre nouvelle carte de Tiers Payant).

Attention, à partir de 2022, il n’est plus possible de choisir Itélis ou Santéclair.

Je ne vois jamais de remboursement de la Mutuelle du Gan. Est-ce qu’elle me rembourse quelque chose ? Est-ce qu’elle sert à quelque chose ?

La Mutuelle complète les remboursements de la sécurité sociale et du régime de la branche assurance (le RPP pour les actifs et le RAMA pour les retraités).
Elle intervient donc en troisième niveau: c’est une surcomplémentaire.

Elle intervient plus particulièrement pour les frais optiques et dentaires et dans le remboursement des chambres particulières.

Cependant, vous ne verrez jamais sur votre compte bancaire un remboursement intitulé « Mutuelle interentreprises du Gan ». En effet, comme les remboursements de la Mutuelle complètent ceux du RPP et du RAMA gérés par le BCAC, la Mutuelle et le BCAC font appel au même prestataire. Ce prestataire est maintenant Cegedim qui a chargé sa filiale iGestion d’effectuer le règlement des prestations.

Ainsi, iGestion cumule dans un même virement le remboursement du RPP et de la Mutuelle (pour les actifs) ou du RAMA et de la Mutuelle (pour les retraités). Pour faciliter la compréhension (!), iGestion/Cegedim utilise le plus souvent le nom de BCAC (comme logo sur les cartes de tiers payant, dans son adresse mail, sur les relevés bancaires,…).

La répartition des sommes remboursées par le RPP ou le RAMA d’une part, la Mutuelle d’autre part, est détaillée sur le relevé de prestations que le BCAC envoie par la poste (avouons que ce détail n’est pas très clair pour le moment: nous espérons une amélioration de la présentation dans les prochains mois).