Votre collègue est parti à la retraite avant janvier 2009. Pour les salariés Gan et GGVie partis avant cette date, les entreprises du groupe prennent en charge 270 euros du montant annuel de leur cotisation. Ce montant est gelé. Sur les appels de cotisations ce montant est appelé « CEG », contribution employeur gelée.

Depuis 2009, ce n’est plus le cas pour les nouveaux retraités.
Afin de compenser cette différence de traitement, un fonds de solidarité (FS) a été créé. Les employeurs ont versé huit cent mille euros à ce fond en 2008.
Ce fonds est alimenté par les salariés et les employeurs et par les retraités bénéficiant de la CEG.
Il prend en charge la cotisation annuelle des salariés partis à la retraite après 2008 à hauteur de 156 euros HT.

Le fonds est pour l’instant en croissance: les versements par les salariés, les employeurs et les retraités partis avant 2009 sont supérieurs aux prélèvements attribués aux retraités partis depuis 2009.
La courbe s’inversera (plus de prélèvement que de versement) à partir de 2022.

Remarque : Amaline et SFPJ ne font pas partie de ce dispositif. Tous leurs retraités paient la même cotisation hors FS et CEG. Leurs salariés ne cotisent pas au fonds de solidarité.

Index CEG, CSG, fonds de solidarité
Did you find this FAQ helpful?
0
0